MEMOIRE DU CINEMA LGBT




MEMOIRE DU CINEMA LGBT : DEREK JARMAN
Mardi 29 Avril, à la Villa Arson


Redécouvrir en grand écran le premier film de Derek Jarman, Sebastiane (à 19h00), sommet de l’homo-érotisme des années 70, est une expérience sensuelle à ne rater sous aucun prétexte. Et pour nous éclairer sur les dessous de ce chef-d’œuvre inclassable, tourné en latin classique, qui mieux que l’auteur et critique Didier Roth-Bettoni, dont le livre « Sebastiane ou saint Jarman, cinéaste queer et martyr » vient de sortir en librairie.

Puis, à 21h30, un Ciné-Concert "In The Shadow of Derek Jarman" par les Dupont